mmetrouveA partir de septembre 1983 environ, quelques Dunois aiguillonnés par Georges PECOUT et Madeleine ESNAULT, connaissant bien le milieu local, étaient persuadés que la création d’un Centre Universitaire d’Enseignement et de Recherche correspondait à un besoin et devait voir le jour dans la Région Dunoise.

Pareille initiative s’était, depuis plusieurs années, concrétisée à Dreux, à Chartres, à Nogent-le-Rotrou et à Maintenon. A l’époque, quelques contacts avaient été pris, mais il a fallu que le projet mûrisse, que d’autres personnes disponibles se retrouvent. Rappelons que la première association de ce type fut fondée en 1973, à Toulouse par le professeur VELLAS, dans le but d’ouvrir l’université aux retraités et de répondre aux besoins d’apprendre pour beaucoup d’entre eux qui n’avaient pas eu le loisir de le faire auparavant. Depuis, les idées ont évolué et ces centres universitaires se sont multipliés en France comme à l’étranger, élargissant leurs activités à toutes les catégories d’âge et de culture.


Régie par la loi de 1901, notre association a été fondée le 26 février 1986, et est parue au journal officiel le 2 avril 1986 sous la dénomination : « Université du Temps Libre de la Région Dunoise ». Depuis 1994, elle est aussi « Association d’Education Populaire ».
L’Université du Temps Libre de la Région Dunoise est liée par une convention à son université de rattachement, celle d’Orléans.
Il faut savoir aussi qu’à partir de 2006, une Union des Universités du Temps Libre de la Région Centre (UUTLRC) a été créée, qui regroupe les 10 UTL de la Région Centre : BLOIS, CHARTRES, CHATEAUDUN, DREUX, GIEN, ISSOUDUN, MAINTENON, MONTARGIS, NOGENT-LE-ROTROU et ORLEANS.
De même, au niveau départemental, l’Union Départementale Pierre Marrie fut créée. Elle réunit les 5 UTL d’Eure et Loir : CHARTRES, CHATEAUDUN, DREUX, MAINTENON et NOGENT-LE-ROTROU.


Donc ainsi instituée, sous la présidence de Françoise TROUVE, notre association n’a cessé d’évoluer tout en respectant les objectifs fixés dès son début, à savoir :

            • Culturels par l’entretien de l’intérêt et des facultés intellectuelles variées, en mettant en place des moyens éducatifs appropriés sous la direction d'un               professeur ou d’un spécialiste.

             • Développement d’activités artistiques et manuelles qui permettent d’acquérir des connaissances nouvelles, des techniques ou d’améliorer celles                        déjà acquises.

             • Maintien de la forme intellectuelle et physique, indispensable au retardement du vieillissement, et qui a pour but de continuer à participer activement                  à la vie de la société contemporaine.

Depuis le début de l'aventure, l'UTLRD est gérée par ses adhérents de façon bénévole et 6 présidents se sont succédé à sa tête :

             - Françoise TROUVE de 1986 à 1991
             - Yves CHAUCHAT de 1991 à 1998
             - Sophie LETOURNEUR de 1998 à 2002
             - Jean-François REYNAUD de 2002 à 2009
             - Maryvette BERGER de 2009 à 2016.
             - Dominique THUAUDET de 2016 à ce jour.

Aux activités habituelles, telles que les conférences, les sorties, les cours, il faut ajouter quelques manifestations et activités nouvelles qui sont apparues au cours de ces dernières années : soirées contées, concerts, randonnées culturelles, atelier de préparation de conférences ou d’expo, exposition des travaux des élèves des différents cours, participation au forum des associations et aux journées européennes du patrimoine... Ces nouveautés ont attiré un nombre toujours plus grand de jeunes retraités.

La force et la vitalité de l’UTLRD d’aujourd’hui sont les témoignages vivants d’un engagement de tous les instants, au service des autres, des membres bénévoles des différents conseils d’administration qui se sont succédé depuis 1983, pour en faire un pôle de solidarité toujours plus solide et incontournable en appliquant notre devise : « Apprendre et communiquer ».

                                                                                                                                                                               

                                                                                                                                                                                La Présidente de l’UTLRD.

 

Les présidents en images

Le thème du Showcase est manquant